LE MOT DU PRESIDENT

Un quart de vie œuvré au profit du football malagasy, de l’âge d’or de l’apprentissage à l’entraînement de haut niveau, d’un contexte régional à une dimension continentale et mondiale, des années riches en expériences, joueur, arbitre, membre du comité exécutif, Vice-président de la Fédération Malagasy de Football et jury disciplinaire auprès de la haute instance du football africain (CAF), et actuellement Président de la Fédération Malagasy de football, grâce aux appuis de nombreux férus du ballon rond répartis dans toutes les régions de la grande île, je suis fier et heureux d’être parmi vous dans cette nouvelle aventure.

J’adresse également toutes mes sincères félicitations à tous les nouveaux membres du comité exécutif.

Nous avons été présents à tous les moments forts de notre histoire en football.

Ensemble, nous avons surmonté les difficultés, maîtrisé nos sentiments, choisi des approches différentes et avons également savouré les victoires. Honneur à notre cher Président de la Confédération Africaine du Football, ainsi qu’à l’équipe nationale malagasy, les « BAREA de Madagascar ». Vous êtes les fiertés non seulement du football malagasy mais de tous les citoyens de notre cher pays, qui n’est autre que « Madagascar ».

Je suis certain que, fort de la période vicennale au sein de la Fédération, nous admettons tous que le football connaît une mutation permanente. Il prend de l’ampleur ; il se mondialise. Les frontières s’ouvrent aux joueurs, aux administrateurs. La formation atteint un niveau de plus en plus élevé. Le football évolue en quatrième vitesse : le jeu, les enjeux, les compétitions, les hommes, les femmes, le management, les structures, etc.

Chers amis du football, la notion de réussite n’étant guère éloignée de celle de survie, il est fondamental d’avoir les clés pour s’adapter en permanence, être capable de se réinventer. Brisons les codes, créons des compétences, disruptons et progressons !

Chers passionnés du football, «…personne ne peut revenir en arrière et recommencer sa vie… Il nous est cependant donné de prendre un nouveau départ et de réinventer la fin. » (de Dan ZADRA), mais à notre manière.

Joignons nos efforts comme nous l’avons toujours fait. Relevons ensemble tous ces défis, et nous réaliserons nos objectifs pour la victoire de notre football tel que nous le concevons.

ARIZAKA RABEKOTO Raoul Romain